andrewTaylor

L’ostéopathie, qu’est-ce que c’est?
L'ostéopathie est une « médecine manuelle ». Ses praticiens palpent le corps pour déceler les tensions, blocages ou  déséquilibres qui sont la cause de douleurs et de maladies ; le traitement s'effectue par des manipulations articulaires et tissulaires.  L’ostéopathie est un système thérapeutique comportant ses propres modes de diagnostic et de traitement et sa propre conception du fonctionnement du corps humain ; à ce titre l'ostéopathie  ne peut être considéré comme un simple adjuvant à un autre traitement...
L'ostéopathe qui pratique exclusivement l'ostéopathie travail dans un concept holistique et prend en compte de nombreux paramètres du corps humain il se consacre uniquement à son  patient tout au long d'une séance de soin durant environ 45 minutes.                                                          Le traitement Ostéopathique  permet d'améliorer et de soigner un grand nombre de souffrances, de l'appareil locomoteur, de l'appareil digestif et de nombreux  maux tels que: céphalées, vertiges, troubles de l'ATM (L'articulation temporo-mandibulaire, ou ATM, correspond à l'articulation située entre la mâchoire et la cavité temporale), insomnies, irritabilité, etc....                                                                                          Pour l'ostéopathe, le corps est un et indivisible; toute perturbation entre en résonance avec le reste du corps. Ainsi, les mauvaises postures, les accidents, le stress ou les émotions ne perturbent pas  seulement l'appareil musculo-squelettique mais l'ensemble du corps au niveau Neurologique, vasculaire, hormonal, etc.).
Pour traiter chaque pathologie, il faut donc rétablir l'harmonie dans le système musculo squelettique et dans chacun des autres systèmes. Dans le langage des ostéopathes, cette harmonie se traduit souvent par les termes de mobilité et motilité, la motilité désignant l’ensemble des mouvements propres à un organe ou à un système, la mobilité traduit la quantité et la qualité des mouvements de l’appareil locomoteur.
Un corps en bonne santé autorise  d’excellentes mobilité et  motilité, non seulement dans ses articulations, mais dans tous les tissus du corps : os, muscles, nerfs, ligaments, tendons, fascias, liquides, etc.                                                                                                                                                  L’une des caractéristiques distinctives de l’ostéopathie est d’ailleurs de prendre en compte l’ensemble des structures tissulaires  du corps et de tous ses mouvements, des plus petits aux plus grands.

Principes fondamentaux

  • Le premier des 4 principes fondamentaux de l'approche stipule que la structure gouverne la fonction, c'est-à-dire que les diverses fonctions corporelles seraient en étroite interdépendance avec la structure du système musculo squelettique.
  • Le deuxième principe affirme qu'il y a unité fonctionnelle : il serait techniquement impossible qu'il se passe quoi que ce soit dans une partie du corps sans que les autres parties ne soient influencées. Ce qui explique que les manipulations se font parfois sur des zones éloignées du centre de la douleur - sur le diaphragme pour traiter le dos, par exemple.
  • Les troisième et quatrième principes concernent davantage l’aspect préventif de l’ostéopathie : le rôle des artères est absolu - dans un corps bien irrigué, il n'y aurait pas de congestion ni de dégénérescence cellulaire - et il y a autorégulation - le corps posséderait ou pourrait générer les substances et les processus requis pour se soigner.

L'ostéopathe ne s'intéresse pas simplement à un malaise, mais considère le patient comme un tout devant être évalué dans son ensemble. Il doit découvrir de façon précise l'origine des tensions et des blocages qui restreignent la mobilité des différents tissus.

Les ostéopathes sont donc formés longuement pour acquérir une profonde connaissance des structures corporelles (os, articulations, organes, viscères, muscles, etc.) ainsi qu'une extrême finesse du toucher, capable de détecter des tensions cachées ou des mouvements particulièrement subtils.

Malheureusement, le terme ostéopathie, avec son préfixe grec osteo signifiant à la fois « structure » et « osseux », peut donner une image trop restrictive de l'approche.

Un examen mené en ostéopathie a de quoi étonner, comme si les doigts du praticien possédaient eux-mêmes 5 sens, capables de ressentir ce qui se passe sous la peau. Quant au traitement, il se fait par diverses manipulations, exercées par les mains du praticien.

Des manipulations variées et extrêmement précises

Un examen mené en ostéopathie a de quoi étonner, comme si les doigts du praticien possédaient eux-mêmes 5 sens, capables de ressentir ce qui se passe sous la peau. Quant au traitement, il se fait par diverses manipulations, exercées par les mains du praticien.

L'ostéopathie offre une très large palette de techniques très différentes les unes des autres qui permettent de traiter tous les individus quel que soit l’Age ou l'état de santé général; limiter l'ostéopathie au simple bruit articulaire le fameux "craque" est une erreur courante.

Si l'ostéopathe est formé aux manipulations articulaires pouvant provoquer des "craques" dans certains cas; son bagage thérapeutique est considérablement plus étendu; il dispose de nombreuses autres techniques: fonctionnelles, faciales, viscérales, crâniennes, somato-emotionnelles; posturales, fluidiques.

Historique : Une pratique qui a plus de 100 ans

Les manipulations du squelette aussi appelées thérapies manuelles existent depuis la nuit des temps
(bas-relief égyptiens, tradition maori, indiennes ou africaines, etc....)

C’est le chirurgien américain Andrew Taylor STILL qui est considéré comme le père de la discipline, ses successeurs: John WERHNAM, William G. Sutherland, John E. Upledger pour ne citer qu'eux, ont enrichi l'ostéopathie du FONDATEUR, POUR EN FAIRE L'Ostéopathie MODERNE QUE NOUS CONNAISSONS AUJOURDHUI.

Andrew Taylor Still, c'est probablement inspiré des pratiques manipulatives traditionnelles des indiens d'Amérique mais avant tout, son art est inspiré de l'anatomie.

Fils d'un pasteur méthodiste, le jeune Still a grandi dans le Missouri, une région des Etats-Unis qui, à la fin du XIXe siècle, tenait encore du Far West. Il y est devenu ingénieur en mécanique agricole puis médecin et Chirurgien pendant la guerre de Sécession.
En 1864, trois de ses enfants et plusieurs de ses patients meurent au cours d'une épidémie; Profondément atteint par cette tragédie, le Dr Still remet question certains fondements de la pratique médicale de l'époque (très rudimentaire, il faut le dire) et consacre les 10 années suivantes à la recherche d'une nouvelle voie.

Les théories et les pratiques du Dr Still sont reçues avec scepticisme et résistance. Il se fait alors médecin itinérant. Graduellement, le succès qu'il rencontre attire les patients chez lui et, bientôt, plusieurs personnes souhaitent connaître ses techniques. En 1892, il fonde l'American School of Osteopathy, à Kirksville, au Missouri. En 1895, il y ajoute une infirmerie, selon certaines évaluations, plus de 400 personnes par jour viennent, parfois de très loin, se faire soigner. Le Dr Still y demeure actif jusqu'à sa mort en 1917, à l’âge de 89 ans, au moment de sa mort environ 5 000 ostéopathes pratiquent déjà. L'école qu'il a fondée est toujours en activité, sous le nom de Kirksville College of OsteopathicMedicine.

Le chemin de l'ostéopathie sera long et laborieux, en France, cette médecine a été reçue avec autant  de scepticisme qu'à l’époque du far-West!!! Mais cette époque est révolue, l’ostéopathie est reconnue depuis 2007 en France, son succès va grandissant auprès des patients ; ce sont les mutuelles qui remboursent les séances.

Cet incroyable succès met d'ailleurs l'ostéopathie en danger, tous les praticiens de santé  réclament aujourd’hui le droit et surtout l'exclusivité de l'ostéopathie. LE RISQUE EST DE VOIR L'Ostéopathie ramenée à un simple acte (manipulation d'une vertèbre par exemple) , pratiqué au milieu de tout un arsenal thérapeutique , sans lien avec la DEMARCHE holistique, l'écoute locale et globale du corps avec les mains, le diagnostic ostéopathique....en d'autre termes, tout ce qui fait la particularité de l'ostéopathie et tout ce qui fait la particularité du lien qui unit l'ostéopathe et son patient.

Qui consulter?

Still, le fondateur avait dit à ses fils, au sujet de l'ostéopathie, avant de mourir : "keepit pure, boys", gardez l'ostéopathie pure.
Aujourd’hui dans la forêt des diplômes et la diversité des praticiens, rapprochez- vous d’un  Ostéopathe D.O : spécialiste  pratiquant exclusivement l'ostéopathie, dans l'esprit des STILL et de ses pairs.